Posts Tagged ‘vegan’

Pasta Party chez Kizuku !

2014/04/20

Ça fait tellement longtemps que je n’ai pas blogué, j’en avais oublié l’interface de WordPress.
Je reviens donc pour vous annoncer la prochaine Pasta Party Party !

Samedi prochain, venez vous en mettre plein les papilles, les mirettes et les écoutilles chez Kizuku à Vevey !
L’occasion de découvrir cette jolie boutique de décoration japano-scandinave autour de pâtisseries vegan et d’un super tournoi de ping-pong !

kizuku_flyer

Si je ne suis plus très présente sur le blog, c’est que beaucoup de choses se passent sur Facebook !
N’hésitez pas à m’y rejoindre :)
Vous pouvez également me retrouver sur Instagram, Tumblr et Tinder Twitter !

Pasta Party le 8 mars à l’Arsenic !

2014/02/20

Ça fait un petit moment que le projet trottait dans ma tête
et c’est avec joie aujourd’hui que je peux vous annoncer la première sortie publique de Pasta Party !

******
Samedi 8 mars, dans le cadre du vernissage du dernier livre de Jérémie Gindre,
venez découvrir et déguster Pasta Party au Théâtre l’Arsenic à Lausanne !
Pâtisseries parfois vegan, souvent sans gluten, mais toujours guilt-free !

De 16h30 à 19h00, bavarois sans gluten ni lactose et autres tartes au citron vegan
accompagneront lectures et ateliers pour enfants.

pasta_arsenic_louiza

Au plaisir de vous y voir :)

Après l’antipasti, voici l’after party.

2014/01/23

Essai de logo pour mon blog Pasta Party.
Mes pâtisseries seront bientôt en vente à Lausanne !!
Le projet est encore à l’état d’embryon, mais c’est l’occas’ pour faire de nouvelles cartes de visite :)

blog_pasta1

blog_pasta

 

Saloons #5

2012/01/16

Merci pour vos retours positifs sur les Saloons, ça m’encourage !
(En tous cas sur Facebook… En tous cas deux personnes :D)

D’autant plus que j’ai beaucoup de plaisir à les écrire. J’ai l’impression de retrouver des mots de vocabulaire, oubliés depuis des lustres au fin fond de mon pauvre cerveau.

Je continue sur ma lancée « earth friendly », mais pas que. Un vrai melting pot.
Vous avez vu ces réglisses ? C’est incroyable non ? (Oui, le mot melting pot est uniquement là pour vous montrer ces réglisses).

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Absofruitly
Absofruitly, c’est le blog de Deborah, ancienne végétarienne fraîchement végétalienne. En plus d’être super joli, ce blog offre des recettes vegan, mélangées à des petites anecdotes télévisuelles super sympas. Pour l’instant, je n’ai pas encore testé de recette. Mais ayant goûté les cookies au sirop d’érable, je peux vous assurer qu’ils sont dé-li-cieux !

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Vans
Si j’ai passé mon adolescence sept jours sur sept sur des échasses de sept centimètres, j’aime désormais le plaisir du plat. Est-ce la connotation sexuel du talon ? Ou simplement son manque de confort ? En tous cas, depuis que je vis à Paris l’idée de devoir en porter, même le temps d’une soirée, me fait des frissons dans le dos.

Arpenter les rues. Danser (en silence!!). Grimper les escaliers à fond la caisse pour éviter les courants. Percer la foule. Traverser la rue illégalement (ouh la la). Nombres de plaisir auxquels on passe à coté en escarpins.

Pourquoi les Vans spécialement ? Parce qu’elles sont magnifiques ! Avec Aseyn, on porte que ça. Mais c’est normal, vu qu’on fait tout pareil. (C’est lui qui a copié).

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Flight Of The Conchords
Le premier épisode de Flight of The Conchords m’a fait peur. Je déteste les comédies musicales. Les gens qui chantent me mettent mal à l’aise. Et si ils me regardent dans les yeux, c’est pire.

Après quelques épisodes d’adaptation, je suis vite et tristement devenue accro. Il y a rien de pire que de se lancer dans une série géniale dont on connait le nombre de saison.

Flight of The Conchords, ça parle de deux musiciens néozélandais, Jemaine Clement et Bret McKenzie, tentant désespérément de percer à New York. C’est drôle, poético-romantique. Mais tellement drôle. Et jamais vulgaire. À la maison (dit comme ça, j’ai l’impression d’être mère d’une grande fratrie), on connait toutes les chansons par cœur. Il parait qu’un film va prochainement sortir. Vivement !

Par contre, il faut parler un peu anglais, car les traductions, même soutitrées, ne sont pas très fidèles.


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *